Envie d’écrire ? Venez essayer lors de notre atelier découverte !

sept 2019 -
Si les mots avaient des ailes

Atelier découverte
L’association « Si les mots avaient des ailes » vous propose de participer à son atelier découverte, à la médiathèque de Vélizy le samedi 14 septembre de 9h30 à 12h30. Il sera animé par Hélène Peyrard. Il est gratuit, nous serons heureux de vous y accueillir. Inscrivez-vous, soit à notre stand au forum des associations mi-septembre, soit en téléphonant au 07 83 680 628.

Participer à l’atelier découverte, c’est l’occasion de voir de l’intérieur le fonctionnement d’un atelier d’écriture, de faire ses premiers pas avant de prendre la décision de s’inscrire à nos ateliers pour l’année.

Retrouvez dans l’encadré ce qu’écrit François à propos de l’atelier découverte auquel il a participé l’année dernière :

 


L’atelier découverte


J’entre dans la salle avec un curieux mélange d’excitation, de curiosité et d’appréhension.
Peu à peu, elle se remplit de toutes ces personnes qui, comme moi, viennent découvrir ce qu’est un atelier d’écriture. L’accueil est chaleureux. La décontraction des animatrices contraste avec la crainte de ne pas être à ma place. Dans ma société, je me rappelle que beaucoup s’accordaient à dire que j’avais une belle plume mais je n’ignore pas non plus que je n’ai exercé mes supposés talents que professionnellement et que, aujourd’hui, mes seules lectures sont des revues historiques. Il y a bien longtemps que je n’ai pas lu un roman. Alors, comment saurais-je écrire ?
Le temps consacré aux présentations de chacun dissipe un peu mes craintes. La bonne humeur et les sourires effacent rapidement la peur du ridicule. Venus d’horizons différents, nous partageons le goût de la langue française, l’envie de créer et la volonté d’apprendre.
Je suis le seul homme parmi une dizaine de femmes. Je suis surpris par ce déséquilibre mais il ne me trouble pas.
Ca y est, l’exercice commence. Quelques lignes à rédiger sur des thèmes déroutants. Il faut réfléchir en quelques secondes, faire rapidement travailler son imagination. Finalement, ma main s’anime sur le papier plus aisément que ce que j’aurais imaginé.
Enfin, pour tous, le plus difficile est à venir : livrer aux autres le fruit de ce que le cerveau a généré sur des sujets inattendus mais simples.
Les critiques sont pertinentes, aimables et encourageantes pour chacun. La pression retombe définitivement.
L’année dernière, je m’étais inscrit à un club de photo, un loisir que je pratique depuis bien longtemps. Mais, aujourd’hui, mon choix est fait de façon résolue, je vais me consacrer à raconter des histoires du mieux que je pourrai.
Écrire, juste pour le plaisir. Pour moi et, au mieux, pour le partager.

François